> Décoration > Faire le choix d’un couteau à la fois moderne et authentique

Faire le choix d’un couteau à la fois moderne et authentique

Que ce soit pour sa table au quotidien ou encore pour des vacances à la campagne, son couteau Laguiole est un élément indispensable qu’on aime montrer et utiliser au quotidien. Le choix de son couteau est très important car il va refléter un certain caractère et un univers particulier. Le couteau laguiole est réputé pour la qualité de sa lame mais aussi un savoir-faire français qui en fait un élément du patrimoine national.

La difficulté est qu’il est parfois difficile de trouver le couteau qui nous correspond mais aussi qui va mettre en valeur sa décoration parfois très moderne.

Des couteaux authentiques aux allures modernes

Il faut savoir que certaine entreprise dans le village à Laguiole mettent en valeur le savoir-faire des artisans coutelier tout en donnant une touche de modernité à cet objet de tradition. En gardant cette qualité dans le travail et le résultat final vous trouverez des couteaux plus modernes avec de nouvelles couleurs mais aussi de nouvelle forme. Par exemple un couteau « Skull » pour les motards ou encore un laguiole Nemo pour ouvrir les huitres à Noël.

Des couteaux d’exception tout droit sortis de l’imagination et de la créativité des artisans couteliers pour votre plus grand plaisir. Des couteaux de poche exceptionnelle au coffret de couteau de table au quotidien vous trouverez l’ustensile qui correspondra le plus à votre cadre de vie pour intégrer dans votre maison un patrimoine français unique.

L’héritage du couteau Laguiole chez soi

L’avantage d’avoir des couteaux Laguioles plus modernes chez soi et de garder une part d’authenticité dans son environnement. Même si le couteau a retrouvé une nouvelle jeunesse il garde une part de tradition que ce soit avec l’abeille sur le ressort ou encore une lame de grande qualité.

Sur certain couteau on peut toujours trouver la croix sur le manche, encore un signe de tradition car cette croix permettait au paysan de prier et d’avoir un office quand ils étaient loin de chez eux ou d’une église.