> Gastronomie > Les déclinaisons du cidre breton

Les déclinaisons du cidre breton

pressoir et vinaigre de cidre

L’une des premières idées, lorsqu’on pense à la Bretagne est une bolée de cidre. Ce plaisir, qui est même, parfois, autorisé aux plus jeunes, marque toutes les générations successives. Mais, pomme et cidre se déclinent sous d’autres breuvages, qu’ils soient présents à table ou à la cuisine. Partons à la découverte de ces merveilles.

 

 

Les alcools de pomme

La pomme, et donc, le cidre sont une inépuisable source d’inspiration pour concevoir divers alcools et spiritueux. Les artisans et cafetiers les déclinent pour notre plus grand plaisir:

  • L’eau de vie est représentée par le Lambig, aussi appelé Fine Bretagne. Du cidre est distillé dans un alambic. A sa sortie, il titre à 50% d’alcool, pour être ensuite coupé avec de l’eau. Au final, le taux d’alcool est de 40%. Il est ensuite mis à vieillir 4 ans en futs de chêne.
  • Le pommeau de Bretagne est directement dérivé du Lambig. Il s’agit d’un assemblage de1/3 d’eau de vie de cidre et de 2/3 de jus de pomme non fermenté. L’ensemble, qui ne fermentera plus, à cause de l’alcool, vieillit, lui aussi, 14 mois en futs de chêne. Le pommeau de Bretagne est très agréable à l’apéritif.
  • Il est aussi possible de boire un kir à base de cidre. Le kir breton se prépare à partir d’une crème de fruits rouges, de cassis et de cidre.

le vinaigre de cidre

Depuis plus de deux millénaires, le vinaigre de cidre est connu pour ses bienfaits sur la santé. Il est même, encore aujourd’hui défini comme un élixir de jeunesse. Le vinaigre de cidre est très riche en de nombreuses vitamines, en enzymes et autres éléments bénéfiques. Toutefois, il est préférable d’acheter celui qui n’a pas été pasteurisé ou produit industriellement. Certains éléments sont détruits par la chaleur.

Le vinaigre de cidre n’est pas qu’un médicament. Il est surtout délicieux, incorporé dans une vinaigrette une sauce ou pour un déglaçage. Trop peu utilisé en cuisine, il permet pourtant d’apporter, simplement, de nouvelles saveurs à des plats trop souvent stéréotypés.